lundi 29 septembre 2014

3 pas sous la lumière lunaire

Plusieurs années que je n'ai pas mis les pieds ici. Y a-t-il encore du monde qui vient me lire?

A vrai dire, je m'en fous royalement maintenant. J'avais juste envie de revenir bafouiller. thérapie habituelle. Catharsis de l'écrit : en fait j'ai toujours aimé ça, et ça m'a énormément manqué.

2017- voyance gratuite - Contactez Fidel Gastro - CB acceptées
Mais il fallait que je m'en libère. Jugez plutôt : je n'ai sans doute absolument pas changé (par rapport à l'agité des épaules qui revient nous faire son numéro "j'ai changé" pour la 58ème fois, non moi je n'ai pas changé, je suis toujours le même enfoiré) mais j'ai sans aucun doute évolué.

J'ai au moins l'honêteté de le reconnaître : tout au plus ai-je un peu de vécu supplémentaire. Pas de quoi en ch*er une pendule aurait dit ma vieille grand-mère, qui ne l'entendait absolument pas de cette oreille (ni de l'autre d'ailleurs, je sais, elle est facile, mais soyez indulgents, je suis en rodage.).

J'ai connu la Joie, la vraie : celle de la réalisation spirituelle.

Vous allez me dire : arrête de déconner! C'est vrai qu'il y a pas mal de vantardise dans tout ça : comment partager quelque chose d'inexplicable? Mais au fond, on s'en fout : tout ceci s'efface au fur et à mesure.

J'ai aussi vécu de drôles d'aventures entre temps, et en fait aussi beaucoup plus de trucs assez communs si je veux rester honnête.
allleeezzz François ptain! legalize it, c'est bon pour la croissance!
J'ai rencontré des gens formidables, et pas mal d'abrutis au stade terminal avant l'extinction complète du bulbe rachidien.

J'ai aimé, j'ai détesté, j'ai joué...mais pas sur les réseaux sociaux.

Ne reste plus qu'une seule réalité : je suis heureux quand je reprends mon clavier (ma plume, enfin zaurez compris de quoi quje veux causer.) histoire de venir faire un ptit tour par ici, sans obligation aucune.

Juste peut-être une espèce de conscience de l'urgence, allez savoir je sais pas trop comment l'expliquer en fait.

Je vais essayer de vous l'expliquer autrement : j'ai sans doute changé par le style, ce style inimitable qui faisait ma réputation (en gros 20 lecteurs mensuels), fait d'un mélange de cynisme et d'intelligence supérieure, acérée, servie par une plume tout ce qu'il y a de plus féconde. Je sais, je sais, j'en fais un peu trop mais que voulez vous, désolé d'être ce que je suis : exceptionnel.

Donc OUI ma plume a changé, parce que j'ai sans doute évolué psychologiquement...mais en fait à part parler de moi, qu'est ce qui me ramène ici? Une certaine nostalgie peut être..

BORDEL. J'ai vraiment raté trop de trucs
Mais aussi et surtout le sentiment diffus que ce pays, ainsi que le monde en fait, s'enfonce dans une réelle instabilité, et bientôt ça va vraiment se barrer en c*uille. J'en suis plus que persuadé, mais là n'est même pas la question. Je reviens donc histoire de....poser quelques derniers jalons avant la fin.
 Ben ouais! un peu d’optimisme n'a jamais fait de mal hein! 

Donc pour résumer je reviens parce que :

-J'aimerais jouer une dernière danse pendant que le Titanic coule corps et biens.
-J'aimerais vous faire partager la joie qui est la mienne que tout ceci n'est que le début de la fin.
-Une nouvelle ère arrive, faite d'inconnues, mais ça ne pourrait pas être pire que de continuer à vivre...comme ça.
vous en redemandiez hein bande de toxicos
 -L'espoir est un bien non négociable, et au milieu de toute cette noirceur, à la vue de ces nuages monstrueux qui s'amoncellent, je sais que le soleil est derrière. J'ai juste envie de l'écrire quelque part, même si ce quelque part se résume à un blog paumé, entre deux ou trois kilo octets de données sur un serveur anonyme.

-Accessoirement le kilo de pâtes a encore augmenté, je trouve ça scan-da-leux, ehhh vouai ma bonn dame, vous vous rendez pas compte, et cette enflure de flamby qui fait rien qu'à nous faire croire qu'il est socialo d'une main pendant que de l'autre il pelote la Gayet et que je la jambe, il écrase un paquet de sans-dents, vous trouvez ça normal vous? 

et quoi de mieux qu'un blog pour dénoncer tout ça? (celui qui gueule FaceBook je lui fais avaler la boîte de sauce tomate Lidl sans l'ouvrir).

Winter is coming, les amis, à ceux qui restent, à ceux qui reviennent mais aussi à ceux qui arrivent je dis : accrochez-vous. Ça va secouer, mais Tonton Fidel Gastro est de retour. Ben ouais, j'ai repris un surnom qui me tient à cœur, le nickname de gamer sous lequel je suis connu pour latter des tronches (Team Fortress 2, Counter Strike pour ceux qui connaissent. Les autres ont qu'à aller chercher.). Ca fait pas de mal, ça mange pas de pain, mais non d'une e cigarette, qu'est ce que ça soulage!

Et il est pas né celui qui me verra baisser mon froc sans combattre!

Pour ce que ça vaut...


1 commentaire:

  1. Bonjour, je voulais vous présenter mon 3ème roman félin « TROPIQUE DU CHAT » (ISBN: 979-10-348-1430-5 / Christine LACROIX), une invitation au voyage sans bouger de chez vous, qui vient de sortir chez Evidence éditions. Il est disponible en broché et en ebook en librairie, chez la boutique évidence ou sur les sites en ligne :https://www.amazon.fr/dp/B084NYFSRL/ref=dp-kindle-redirect?_encoding=UTF8&btkr=1.  C’est un voyage exotique sur l’île papillon. Vous y découvrirez les paysages, la faune et la flore de la Guadeloupe avec pour guide Toussaint Louverture, un chat créole. Un road movie antillais qui vous emporte loin de chez vous. En voici le résumé : Toussaint Louverture est un général de cavalerie né en 1743 à Saint-Domingue. En 1791 il posa la première pierre d'une nation noire indépendante en Haïti. Toussaint Louverture est aussi le héros de «Tropique du chat». Un «Cat-ribéen» qui raconte son île d’azur et de jade à travers ses yeux de félin. Blanchette est une petite chatte métropolitaine qui vit sa deuxième vie en gris, et rêve de lapis-lazuli et d’émeraudes. Sept mille kilomètres d’océan les séparent. Mais le destin se moque des distances… Un extrait est à lire sur mon blog félin : http://chat-pitre.over-blog.com Colonne en bas à droite, dans « MES ECRITS ». Portez-vous bien. AMICHAT. CHRISTINE LACROIX

    RépondreSupprimer

merci de poster ici vos irrévérencieux commentaires. Tout ce qui est révérencieux ne sera pas accepté, ainsi que tout ce qui est contraire aux valeurs de ce blog en général (allez, on va dire : "Valeurs Humanistes"). Après, pour le reste, j'adoooore polémiquer... (NB : les commentaires anonymes ne sont pas acceptés, prenez au moins un pseudo quoi!)