mercredi 23 février 2011

Pragmatisme

 Le phare de l'Orient

"je me battrai jusqu'à la dernière goutte de pétrole"
-Salut, tu vas bien ?
-Moi ça roule, merci… juste en plein déménagement…

Un peu comme un certain Muhammar K, de l’autre côté de la mediterranée, en ce moment je fais le ménage dans mon nouveau « chez moi ». Sauf que lui, on va dire que ça fait 42 piges qu’il est installé, et visiblement, il a pas envie de poser son préavis…
Alors il tire juste dans le tas, ou il fait faire le boulot par des mercenaires bien payés (les syndicats sont contents, pas d'entorse au Code du Travail), environ une cinquantaine de fois par jour, voire le double les jours de grosse affluence ou les week-ends : manif monstre, rassemblement impromptu, envie de changement non autorisée…Je disais donc qu'il ne posera pas son préavis sans foutre le bordel, ça se comprend, son appart est bien plus grand et luxueux que le mien, il le lâchera pas comme ça malheureux ! Faut des com-pen-sa-tions voyez-vous.

Il s’accroche à mon maroquin doré, construit sur les douleurs et les souffrances de millions de pauvres, comme le paresseux à sa branche : paraît qu’il serait impossible de le décrocher, vu la très grande force qu’il peut déployer dans les griffes. Pourtant, l’a pas l’air très jouasse, le paresseux, quand on le regarde, non ? Pas très nerveux, pas très futé/futé aussi : on aurait envie de lui coller son pied au cul, de temps en temps, on se dit que ça lui ferait pas de mal si il accélérait un peu ? Détrompez-vous, tout ça n’est qu’un leurre!

Raaaat lovely!!
 Sous ces airs de tortue corse dopée au valium se cache un faux calme, la preuve la bestiole non seulement s’accroche, mais en plus elle griffe, fort et bien. Et ne s’embarrasse pas de détails : à la tête, c’est plus rapide. En plus, franchement, pourquoi s’inquiéter ? Depuis hier nous sommes en effet plus que rassurés : il paraît que « tous ces manifestants sont juste des rats, des drogués et des alcooliques ». C’est donc une médaille qu’on devrait lui décerner, au colonel : il nettoie le pays de toute cette racaille ; avec lui, pas de Karcher qui tienne, c’est du lourd, du solide, du direct : hélicos, avions de chasse, arme lourde, direct dans le tas ! Nico, tu devrais en prendre de la graine…

Faut dire qu’il est parti de loin, le ptit Mouhamar.

Après Elvis, nouveau scoop: le King de la Pop est bien vivant
On croyait le gars original, avec son parapluie à la con et ses lunettes de soleil enveloppantes, un genre de Mickaël Jackson du Maghreb, voyez ? Avec sa tente rayée, plantée à côté des Champs-élysées sous la bienveillante bénédiction de notre Leader Minimo, il y a quelques années, il avait fait un tabac. Faut dire que son harem pardon sa « suite d’escort girls » en avait fait bander plus d’un, du côté de la capitale ! Ah qu’est ce qu’on s’était marrés, en voyant sa binette luisante, ses cheveux gominés recouvrant un visage chafouin, les pores exsudant la graisse de kebab mal digéré, du coup il brillait tel un soleil dans la noirceur qui environnait "sa" Lybie, la terre de ses ancêtres, "le pays pour lequel il donnerait jusqu'à sa vie" « phare de l’orient » ! (Là, j'ai envie de m'exclamer "mon postérieur!" si je la faisais courtoise...mais je dirai juste "MON CUL!" parce que je ne le suis pas.)

lâche-moi la quéquette tu mfais mal
Bon, allez, c’est vrai, on avait moins rigolé quand notre Toupti Ier l’avait reçu sur le perron de l’Elysée, ou quand on l’avait vu débarquer à l’Assemblée Nationale, histoire d’aller narguer tous ces opposants de pacotille, telle cette Rama, avec sa sortie un brin énervée, qui eût mieux fait de la fermer.
Non mais ! Depuis quand on insulte les paillassons dans ce pays ? A l’époque, on avait vraiment frôlé l’incident diplomatique : il a fallu toute l’ingéniosité de notre plénipotentiaire à talonnettes pour rattraper le coup, et nous promettre une « dizaine de milliards d’euro de contrats » (qui, au final on fait pschiiiiiiit dans l’indifférence générale) et ce dans des domaines, de surcroît, vraiment mais alors vraiment anodins (nucléaire, aviation militaire…).

Histoire de se dire que, finalement, ce cher Sarko a vraiment fait preuve de pragmatisme. Du moins à l’époque. Gageons que les Libyens survivants (s’il en reste) sauront, à l’issue de ces « tragiques évènements », le remercier comme il se doit pour ce pragmatisme qui a déjà servi en Tunisie.

Quitte à l’assigner peut être, un jour ou l’autre, à comparaître devant une commission d’enquête internationale pour « soutien passif à une dictature sanguinaire » et , pourquoi pas, « complicité de crimes contre l’Humanité ». Mais bon, là je sais, vous allez me dire que je rêve tout haut, une fois de plus…
pour faire une bonne omelette, bien huiler la poele

La France est un des plus gros vendeurs d’armes au monde, vous ne le saviez pas ? Le deal est clair, et ce depuis fort longtemps voyez-vous : ou c’est nous qui leur vendions nos machines de mort, ou c’est les autres. Machines qui sont actuellement utilisées, un peu partout, par les divers Kadhafi qui peuplent cette jolie planète. ehhh non : les armes sont déballées de leurs cartons (décidément c'est le thème à la mode ce mois-ci), elles ne sont pas juste là pour faire joli. Elles servent. Qui voudrait que nos pôôôôv ptits ouvriers se retrouvent au chômage en ne pouvant pas les fabriquer, par absence de clients? Certainement pas nos chers VRP dirigeants. Mieux vaut rester pragmatique.
Que ça soit hier au Rwanda, ou en Tunisie, aujourd’hui en Lybie, et demain que sais-je ? en Algérie, au Soudan, au Yémen, voire en Chine….les marchés n'ont jamais manqué, suffit juste que ça continue, et tout le monde sera content. Enfin, l'ouvrier occidental qui pourra s'acheter le dernier iphone à la mode sera certainement plus content que le pôv con Lybien, Tunisien, Chinois ou Algérien qui se prendra un pruneau dans la gueule mais bon, que voulez vous : on ne fait pas d'omelette de stabilisation sociale mondiale sans casser quelques oeufs démocratiques.

Pragmatisme, voilà le maître mot. Sur ce, je retourne à mes cartons… au fait, rassurez-vous, je vais très bien : mon nouvel appart est très chouette. Juste le temps que je rebranche le ouèbe, et je reviendrai plus souvent par ici. La maison est sympa, quoique un peu poussiéreuse, ces temps-ci. L’autre jour, j’ai failli sortir ma kalachnikov pour enlever la poussière : j’ai arrêté mon geste juste à temps.

Il n’y a pas de rats dans mon nouvel immeuble, c’est du neuf.

on devrait aussi mettre un avertissement sur les cartons : déménager peut tuer (je sais je sais carton plein sur cette vanne)


3 commentaires:

  1. Si t'es aussi pragmatique à emmenager ton nouvel appart qu'a dessouder le petit rat, je pense qu'il y a longtemps que tu dois être installé, Toff.
    Beau billet.
    Rassure moi, t'as pas eu besoin de la 4L du "phare de l'orient" pour déménager, non ?

    RépondreSupprimer
  2. le monde change de peau... et nous ? nous nous encroûtons, nous "rassissons" (devenons rassis), nous moisissons... au moins, toi, tu déménages, c'est déjà ça.

    RépondreSupprimer

merci de poster ici vos irrévérencieux commentaires. Tout ce qui est révérencieux ne sera pas accepté, ainsi que tout ce qui est contraire aux valeurs de ce blog en général (allez, on va dire : "Valeurs Humanistes"). Après, pour le reste, j'adoooore polémiquer... (NB : les commentaires anonymes ne sont pas acceptés, prenez au moins un pseudo quoi!)